Myopie forte

Myopie forte2015-04-21T11:01:56+00:00

Particularités d’un œil myope :

  • Longueur axiale accrue (>26 mm) avec développement disharmonieux du globe (staphylome)
  • Distension des tissus avec atrophie du pigment sous-rétinien aboutissant à la choroidose myopique avec atrophie chorio-rétinienne  et à l’amincissement rétinien
  • Liquéfaction précoce du corps vitré
  • Décollement postérieur du vitré (DPV) précoce

Complications d’origine vitréenne de la myopie forte :

Décollement de rétine :

Plus fréquent et plus précoce que chez le sujet non myope, le décollement de rétine par déchirure est lié aux modifications vitréennes. Les déchirures géantes de la rétine (>90°) sont possibles lorsqu’il existe une vaste lacune de liquéfaction vitréenne.

Traction vitréo-maculaire :

Traction vitréo-maculaire pré-opératoire

Traction vitréo-maculaire pré-opératoire

Traction vitréo-maculaire post-opératoire

Traction vitréo-maculaire post-opératoire

Rétinoschisis postérieur :

Voir fiche spécifique sur : RETINOSCHISIS POSTERIEUR DU MYOPE FORT

Trou maculaire 

Trou de pleine épaisseur au centre de la macula évoluant parfois vers le décollement de rétine en raison de l’atrophie du pigment sous rétinien et des tractions du corps vitré.

Cas n°1 : Trou maculaire pré et post-opératoire

Trou maculaire pré-opératoire

Trou maculaire pré-opératoire

Trou maculaire post-opératoire

Trou maculaire post-opératoire

Cas n° 2 

Trou maculaire pré-opératoire persistance d’une atrophie centrale

Trou maculaire pré-opératoire persistance d’une atrophie centrale

Trou maculaire post-opératoire, persistance d’une atrophie centrale

Trou maculaire post-opératoire, persistance d’une atrophie centrale

Le traitement de ces anomalies vitréo-rétiniennes du myope fort repose essentiellement sur les techniques de vitrectomie (ablation du vitré) qui peuvent s’avérer difficiles en raison de la grande taille du globe, des caractéristiques particulières du vitré  et de la grande fragilité des tissus.

Autre complication :

Rupture de la membrane de Bruch :

Rupture par étirement de la membrane de soutien de la rétine neuro-sensorielle. Cette rupture est en général linéaire et peut s’élargir progressivement.

Rupture de la membrane de bruch

Rupture de la membrane de bruch

Néovaisseaux sous rétiniens :

Membrane faite de tissu fibreux et de vaisseaux anormaux qui prolifère sous la rétine fragilisée par la myopie. Le traitement repose sur les injections intra-oculaires de médicaments de la famille des anti-vegf .

 

Hémorragie fovéolaire

Hémorragie fovéolaire

Avant traitement par antivegf

Avant traitement par antivegf

Après traitement par antivegf

Après traitement par antivegf

Surveillance :

Les myopes forts doivent bénéficier régulièrement d’une surveillance du fond d’œil.

  • La fréquence des examens du fond d’œil est à fixer au cas par cas en fonction de l’importance de la myopie, d’antécédents éventuels de décollement de rétine personnels ou familiaux, de lésions rétiniennes fragiles à surveiller.
  • Un examen du fond d’œil doit être réalisé en urgence en cas de symptômes évocateurs de complications (recrudescence récente de mouches ou de flashs).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. Ok